Allaitement maternel

L'allaitement maternel

 

Le lait maternel est l'aliment adapté au nourrisson. Il nourrit, il est particulièrement digeste, renforce le système immunitaire et instaure la flore intestinale du bébé qui est la base d'une bonne immunité. Il protège également des maladies et des virus.

En cas d'allergie ou de reflux, le lait maternel reste le meilleur choix. Certains bébés allergiques ou intolérants peuvent réagir à un aliment consommé par la mère qui allaite, via le lait maternel. Mais l'allaitement peut être maintenu à condition que la mère mette place un régime d'éviction de l'aliment ou des aliments responsable(s) de la réaction.

Le lait maternel a également des vertus non négligeable sur le reflux ou les allergies. Il peut ainsi aider à la cicatrisation d'un eczéma ou bien aider à soulager la douleur lors d'une crise de reflux.

Par contre, le déroulement de l'allaitement est parfois rendu difficile par la souffrance, le comportement et les pleurs du nourrisson allergique ou souffrant d'un reflux, également par le fait que les traitements médicamenteux proposés contre le reflux ou l'allergie ne sont pas toujours adaptés à l'allaitement maternel. Il est alors important de trouver un soutien moral et de connaître quelques aménagements permettant de faciliter les choses. L'allaitement reste malgré tout un atout pour s'occuper et materner ces bébés en souffrance, qui ont souvent un besoin intense de contact et d'attention.

En cas d'allaitement mixte ou de sevrage, le choix d'un lait artificiel adapté se fait avec le médecin. Mais certains bébés allergiques à plusieurs ingrédients ou hyper-réactifs ne supportent aucun lait de substitution. Il est alors encore possible de redémarrer un allaitement maternel, même après un arrêt de plusieurs mois. Cette technique s'appelle la relactation.

 

 

Un bébé exclusivement allaité au sein n'a pas tout à fait la même croissance qu'un bébé nourrit au lait artificiel. Les repères et les courbes ne sont pas les mêmes, ce qui peut parfois amener à une erreur d’interprétation et à un diagnostic faussé de mauvaise prise de poids. D'autre part, il est important de connaître les phénomènes qui peuvent interférer sur l'allaitement et qui peuvent induire une mauvaise prise de poids du bébé, et de les écarter avant de se pencher sur un problème éventuel lié à une pathologie (allergie, reflux...).

Lire la suite...

Le portage est une technique qui est utilisée depuis des millénaires et dans beaucoup de civilisations. Il correspond à un besoin physiologique du nourrisson, qui né "inachevé" par rapport à d'autres mammifères. Même s'il n'est plus au "goût du jour" dans notre société, il peut être un bon moyen, particulièrement, de s'occuper d'un bébé souffrant d'un reflux gastro-oesophagien (RGO), d'allergie ou d'intolérance.

Lire la suite...

Le réflexe d’éjection fort (REF) empire le reflux gastro-oesophagien (RGO), par le côté mécanique du jet de lait trop fort qui crée des rots, mais aussi par la trop grande quantité de lactose contenu dans le pré-lait (lait de début de tétée) et qui favorise les ballonnements.

Lire la suite...

Le lait maternel est l’aliment adapté au nourrisson. Il est prévu en tout point pour subvenir à ses besoins (énergie, croissance, développement cognitif et immunitaire…). Il est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé d’allaiter exclusivement 6 mois au sein, puis jusqu'à 2ans en plus de l'alimentation solide.

Lire la suite...

Allaitement reste possible même si la mère pratique un régime d'éviction parce qu'elle est elle-même allergique ou parce que son bébé allaité réagit à des aliments qu'elle consomme. La composition du lait maternel étant stable, il y a peu de risque de répercussion sur la santé de son bébé.

Lire la suite...

Il arrive parfois qu'un bébé ne semble pas aimer le lait que sa mère a tiré pour lui, lorsqu'il entre en crèche par exemple. En vérifiant, vous pouvez trouver que votre lait sent le savon ou l'amertume d'un lait rance et qu'il en a aussi le goût.

Lire la suite...