J’ai mis Nathan au monde en octobre 2008. Je l’ai allaité dès sa naissance et très vite, j’ai ressenti de vives douleurs aux deux seins après chaque tétée. Pour être imagée, c’est comme si on m’arrachait la peau des seins et qu’on me donnait des coups d’aiguilles à travers la poitrine. J’ai ressenti vraiment quelque chose de désagréable, qui demeurait longtemps après la tétée. Les mamelons étaient aussi blancs en partie. J’ai remarqué que ces douleurs s’accentuaient avec le froid de l’hiver arrivant.

 

Les tétées se passaient normalement pour Nathan qui grossissait correctement. Il est mon premier enfant et je n’avais jamais entendu parler de ces douleurs.

Ma gynécologue ne connaissait pas ce souci. J’ai donc appelé Catherine, animatrice de La Leche League de la Vallée de l’Eure, qui illico, a mis un mot sur ces douleurs récurrentes : le vasospasme. Et tout aussi rapidement, m’a conseillée de prendre chaque jour, 1 gramme de magnésium et 2 grammes de calcium. J’ai choisi de prendre du magnésium marin en parapharmacie car il est meilleur et mieux assimilé que celui vendu en pharmacie. Le souci : il n’est pas remboursé. Quant au calcium, j’ai consommé celui prescrit ma gynéco : l’Ossopan® . Depuis, j’ai appris qu’il existait du calcium naturel, prescrit par les médecins homéopathes. Peut-être est-il meilleur ?

Le vasospasme a disparu en quelques jours. Comme nous étions en plein hiver et que je n’avais vraiment aucune envie de connaître à nouveau ces douleurs, j’ai continué jusqu’au retour des beaux jours. Je pense que mon traitement a duré environ 8 mois. Je n’ai pas eu de soucis digestifs avec la prise de ces compléments, juste des selles plus foncées. Il n’y a pas eu d’incidence non plus sur l’allaitement puisque Nathan, aujourd’hui 19 mois, tète toujours. Et heureusement, les douleurs ne sont pas revenues avec l’hiver (le lien avec le froid extérieur n’est donc pas évident). Tout comme le vasospasme, quand on l’a connu pour l’allaitement de l’un de nos enfants, n’est pas systématique pour les autres. Des mamans de plusieurs enfants m’avaient dit, lors de réunions de la LLL, avoir souffert du vasospasme pour un seul de leur enfant.

Reste aussi, comme le dit aussi le feuillet de la LLL sur le site Internet, à bien se couvrir, à éviter les courants d’air et pourquoi pas, à utiliser une petite bouillotte (j'utilisais une petite bouillotte avec des noyaux de cerise que je mettais sur ma poitrine par dessus mon tee-shirt ou ma chemise).

Claude, maman de Nathan, 19 mois, Eure

 


Mères d'enfants différents

Vous les rencontrez un peu partout.

Au marché, dans le métro, chez le médecin…

Parfois, vous assistez aux crises de leurs enfants au parc ou au supermarché.

Vous les trouvez très patientes ou trop peu.

Quand vous les regardez de près, vous trouvez peut-être qu’elles sont particulièrement cernées, essoufflées.

Lire la suite...

Mycose mammaire chronique

Pourquoi une mycose mammaire dure si longtemps? D'abord je ne savais pas qu'allaiter ne doit pas faire mal. Parce que la douleur s’est amplifiée insidieusement et progressivement sur plusieurs semaines avant que la situation devienne intenable.

Lire la suite...

Tenir le coup face au reflux de bébé

Il faut garder en tête qu'on ne sort pas si facilement du phénomène de reflux de son bébé, qu'une rechute est toujours possible et parfois encore plus dure qu'avant. Ca évite les trop grosses déceptions.

Lire la suite...

Selles vertes et intolérance au gluten

Vers 4 mois, mon bébé, exclusivement allaité, a commencé brusquement à faire des selles vertes, et plusieurs fois par jour (4-6), qui sentent très, très mauvais. Avec des gaz, mousseuses parfois, vert fluo presque, plus que liquides, quelquefois avec des glaires (mucus). Je ne me suis pas inquiétée.

Lire la suite...

Manger des morceaux

J'avais entendu plusieurs choses sur le fait de donner à manger aux bébés directement en morceaux, dès le début de la diversification. Même quand ils n'ont pas de dents, ils arrivent très bien à se débrouiller et à mâcher avec leurs gencives la majorité des aliments. Et donc, dès le début, ma fille a eu des morceaux.

Lire la suite...

Nourrisson allergique au soja

J'ai allaité avec un réflexe d'éjection fort du lait et Lola a eu très rapidement un reflux gastro-oesophagien interne, c'est-à-dire sans aucune régurgitation. Jusque là, elle avait juste du mal à faire sortir les rots et je la faisais dormir inclinée contre les remontées acides. Mais, à partir de 4 mois environ, son reflux pris une autre allure. Elle avait mal quand elle rotait et vomissait du lait caillé après chaque tétée.

Lire la suite...