Il y a des bébés loirs.

Et il y a des bébés hiboux, qui sont de chouettes bébés (hu hu ! c'est drôle)

Ce bébé dormait bien. Et puis, il a eu un reflux. Alors, il a arrêté de bien dormir. Moi aussi.

Quand on a un bébé qui ne dort pas, on apprend beaucoup de choses (faut bien rester positif)

 

- On apprend à quoi ressemble un panda. De magnifiques cernes entourent vos yeux avec noir d'une telle intensité que vous défiez désormais toute la théorie de Darwin en étant une maman panda, mère d'un bébé chouette. Incroyable !

- On apprend des tonnes de conseils très avisés qui vous font sentir que vous êtes un peu con. Parce que, en 8/10/12... mois de nuits de merde, vous n'avez certainement pas pensé à : orienter le lit d'une autre manière, laisser pleurer, ne pas laisser pleurer, filer des tonnes de féculents le soir, laisser le bébé dormir avec vous, ne surtout pas laisser le bébé dormir avec vous, donner une tétine, éteindre la veilleuse, allumer une veilleuse, mettre de la musique...

(tout le monde a une solution magique qui a marché avec son enfant : "je lui ai mis un sous-pull vert et hop ! des nuits de 12 heures !" "Je lui ai donné des limaces à sucer ! Et zou ! des nuits de 36 heures"... Mais personne, personne ne se propose jamais prendre Le bébé-chouette chez lui, une nuit pour lui faire profiter du remède tellement magique. Personne).

- On apprend  à rester debout, des heures, le bébé-chouette, endormi dans le creux de ton cou (là où c'est doux et chaud). Puis, des minutes à opérer à une mise à l'horizontale du sus-nommé bébé. Il faut ensuite procéder à un éloignement du bébé qui consiste à tendre les bras et enfin, il faut réussir à poser le bébé et repartir sans respirer.

- On apprend aussi à ranger les trucs qui trainent, parce que, après 1h23 passé à endormir le bébé-chouette, que tu l'as posé, que tu y crois... tu marches, dans le noir, sur la girafe Sophie qui hurle un "POUIC" et qui réveille le bébé...

- On apprend à ne pas rire nerveusement quand une maman vous explique qu'elle est crevée parce que son bébé l'a réveillée... à 6h45 (au lieu de 7h30). Ha ! Ha ! Ha ! LOLILOL (ah, non pardon... on rigole, en fait !)

- On connait par cœur les programmes télé entre 3 et 5 heures du matin, enfin... de la nuit quoi.

- On sait qu'on est capable de ne plus savoir combien de fois on s'est levé en une nuit.

- On apprend qu'on a une fonction "pilote automatique"... Moyennement performante étant donné que non, un téléphone portable ne se lave pas dans une machine, non on ne dit pas "merci monsieur" à la directrice de l'école, non, on ne range pas la couche sale du bébé-chouette dans le frigo.

- On apprend à dormir sur 15 cm de matelas, avec un petit genou dans la narine droite.

- On est capable de dormir avec un bébé qui vous tête le menton.

- Et quand par erreur, le bébé-chouette dort une nuit complète, On apprend qu'on est programmé... Tu te réveilles. 15 fois. En te disant, "tiens, il dort" (et des fois même, tu te lèves pour vérifier qu'il respire et au retour, tu marches (encore) sur la girafe Sophie. Salope, la girafe)

- On sait maitriser son agressivité quand la pédiatre vous dit "ah, ben, je vous l'avais dit, il fallait arrêter de l'allaiter/ne pas donner de bib" (bref, de toutes manières, c'est TA faute, parents pourri !)

- On ne file pas de tartes dans la tronche de la bonne femme qui te dit "Ouais... il vous mène en bateau !" (et ta mère !!!!!!!)

- On apprend à ne pas trucider celui qui te dit "et sinon, tu as pensé à lui dire, à ton bébé-chouette, qu'il faut dormir la nuit. Moi, mon fil m'a réveillé une fois quand il avait 6 mois, je lui ai dit : "la nuit, on dort" et depuis, il dort" (mais ta gueule !!!!!)

- On reste sourd quand on lit que c'est simple, pour que le bébé dorme, il faut que tu le veuilles.

Sérieux ???? Un instant vous pensez que les parents aiment ça ??? Nan ! La privation de sommeil est une torture. Réelle. Réelle-réelle ! C'est atroce à vivre. C'est le meilleur moyen de contraception qu'on ait trouvé. C'est atroce. C'est dangereux...

Alors, je le dis comme je le pense : Il y a des bébés qui dorment vite et bien. (l'aînée a fait des nuits de 8 heures en sortant de la maternité). Et y'a des bébés qui ont besoin de temps... parfois de beaucoup de temps.

Il n'existe pas de méthode magique qui ferait dormir les bébés.

Nan.

La seule méthode qui fait dormir les bébés-chouettes, c'est la patience.

 

Marion Cailleret
http://onnapas4bras.eklablog.com/

 


Constipation à l'introduction du blé

Vers l'âge d'un an, Rémi goûtait seulement à quelques aliments lorsque j'ai commencé à introduire les céréales, d'abord des pâtes au blé. Il a commencé à être constipé.

Lire la suite...

Dormir avec bébé en écharpe de portage

Depuis que Pauline est née, je pense que les siestes qu'elle a pu faire allongée seule dans un lit peuvent se compter sur les doigts des deux mains ! Les deux semaines ayant suivi sa naissance, elle s'endormait au sein, puis je ne cherchais plus à bouger et lisais. Le soir, nous réussissions encore à la poser endormie. Mais très vite, dès la 3ème semaine je pense, Pauline n'a plus pu s'endormir au sein. J'ai alors compris que j'avais un terrible réflexe d'éjection fort du lait (REF) et elle, un reflux lié à mon REF.

Lire la suite...

Un besoin permanent de contact

Savannah était un bébé très tonique, elle tenait sa tête à la naissance et l'examen médical était très difficile parce qu'on ne pouvait pas la "déplier". Il lui fallait un contact physique quasi constant, impossible ou quasi impossible de la poser, ou alors avec d'infinies précautions et des méthodes de sioux, mais comme elle dormait par tranches d'un quart d'heure... C'était un bébé ultra sensible, qui sursautait au moindre bruit, elle avait un réflexe de Moro très fort, par exemple, si elle était dans mes bras, face à moi et je commençais à me pencher en avant, ses bras s'écartaient de suite et elle hurlait, c'est aussi pour ça qu'on ne pouvait pas la poser.

Lire la suite...

Selles vertes et intolérance au gluten

Vers 4 mois, mon bébé, exclusivement allaité, a commencé brusquement à faire des selles vertes, et plusieurs fois par jour (4-6), qui sentent très, très mauvais. Avec des gaz, mousseuses parfois, vert fluo presque, plus que liquides, quelquefois avec des glaires (mucus). Je ne me suis pas inquiétée.

Lire la suite...

Réflexe d'éjection fort et confusion tétine/sein

Dès les 1ers jours, Lola tétait très fréquemment et peu de temps. Elle avait aussi des troubles digestifs: selles vertes explosives et mousseuses, des coliques, un reflux (RGO), de nombreux rots et dormait seulement portée verticalement. J'étais dépassée par le rythme incessant de tétée-change-de-couche-portage qui s'enchaînait sans répit! J'avais un réflexe d'éjection fort (REF).
J'ai fini par ressortir une tutute que j'avais gardée "au cas où?" offerte dans un coffret naissance de maternité, pensant ne jamais l'utiliser puisque j'allaitais !

Lire la suite...

Nourrisson allergique au soja

J'ai allaité avec un réflexe d'éjection fort du lait et Lola a eu très rapidement un reflux gastro-oesophagien interne, c'est-à-dire sans aucune régurgitation. Jusque là, elle avait juste du mal à faire sortir les rots et je la faisais dormir inclinée contre les remontées acides. Mais, à partir de 4 mois environ, son reflux pris une autre allure. Elle avait mal quand elle rotait et vomissait du lait caillé après chaque tétée.

Lire la suite...