Ma fille avait un reflux gastro-oesophagien depuis sa naissance que nous n'arrivions pas à guérir. Une puéricultrice, animatrice de la Leche League, m’a alors parlé de cas d’intolérance aux excipients contenus dans les vitamines.

 

La seule vitamine que Lola prenait encore était la vitamine D. J’ai donc décidé d’arrêter d’en donner durant 1 semaine, étant rassurée sur le fait que ça n’aurait aucun impact sur sa santé.

J'allaitais depuis l'accouchement avec un réflexe d'éjection fort du lait, c'est à dire que mon lait jaillissait trop fort des seins. Ce phénomène engendrait des gènes chez ma fille, beaucoup de rots, des pleurs et quelques coliques. Les conseils en allaitement donnés par l'animatrice avaient permis de limiter les troubles digestifs de Lola, mais pas suffisamment. Je décida alors d'arrêter temporairement la prise de vitamine D. Ceci a franchement diminué le reflux de ma fille.

C’est par ailleurs indiqué dans la notice, qu’en cas de reflux gasto-oesophagien connu il ne faut pas donner le produit pur, mais le diluer dans un peu d’eau ou de lait. Je la donnais justement pure et entre les tétées !

Je n’ai pas cherché à essayer de donner une autre marque de vitamine D. L'animatrice m'avait expliqué que si la mère prend une ampoule dose, la vitamine D passe dans le lait maternel. C'est donc ce que j'ai fait. Et maintenant que ma fille est diversifiée et qu’elle tète moins souvent, c’est elle qui prend l’Uvedose chaque hivers, sans plus aucun effets secondaires.

Fanette


Courbes de poids spécifiques pour bébés allaités

Ca faisait longtemps que je voulais faire la comparaison pour vérifier... je l'ai faite hier, et j'en ressors d'autant plus convaincue.
Ce billet s'adresse donc à toutes les mères qui allaitent et qui supportent des remarques désobligeantes de la part de leur médecin, pédiatre, puéricultrice, etc... concernant l'évolution du bébé, qui "grossit trop", ou "ne prend pas assez de poids".
Il faut savoir que les courbes de poids des carnets de santé sont basées sur des moyennes prises sur des bébés non-allaités, qui ont donc une évolution typique de bébés biberonnés.

Lire la suite...

Parcours d'une mère dans le diagnostic du reflux

Nous avons eu deux garçons, tous deux ont souffert de reflux interne. Mais le parcours diagnostique a été différent pour chacun d'eux.

Lire la suite...

Allergie digestive au lait de vache

A l'âge d'1 mois, mon fils hurlait tous les jours, se tordait et se vidait toutes les demi-heures avec érythèmes fessiers à répétitions, selles acides, boutons sur tout le corps. Au fil des semaines qui ont suivi, c'est devenu des plaques d'eczéma sur la moitié de son corps avec pleurs les nuits, certainement à cause du grattage (comme son 2ème frère, qui a aujourd'hui 12 ans, et qui se vide s'il boit du lait de vache).

Lire la suite...

Mères d'enfants différents

Vous les rencontrez un peu partout.

Au marché, dans le métro, chez le médecin…

Parfois, vous assistez aux crises de leurs enfants au parc ou au supermarché.

Vous les trouvez très patientes ou trop peu.

Quand vous les regardez de près, vous trouvez peut-être qu’elles sont particulièrement cernées, essoufflées.

Lire la suite...

Réaction aux noix, cajou et coco

Lola a quasiment toujours eu la peau très sèche sur le corps, les joues rouges à la texture d'une peau de crocodile (heureusement jamais à sang, ni suintante), de petites zone eczémateuses jaunes comme des croutes de lait dans les sourcils et derrière les oreilles, le tout accompagné de fréquentes rhino-pharyngites purulentes, en particulier en période de poussée dentaire, soit tous les un à deux mois. Elle avait également un reflux sévère (oesophagite diagnostiquée à l'âge d'un an) et des troubles digestifs (rots, gaz, selles vertes durant l'allaitement exclusif et constipation dès le début de la diversification alimentaire avec des légumes pourtant laxatifs !). J'ai toujours su qu'elle réagissait à un ou des aliments, mais lesquels ?

Lire la suite...

Allergique à l'arachide, à vie !

Tout a commencé au mariage de ma tante, où pour la première fois j'ai mangé des cacahuètes. Je devais avoir 3 ans, j'ai beaucoup aimé, tellement qu'il paraît que je m'en suis gavée. Après, ça a été la panique : je me suis mise à gonfler et j'avais une urticaire partout sur le corps.

Lire la suite...