J'avais entendu plusieurs choses sur le fait de donner à manger aux bébés directement en morceaux, dès le début de la diversification. Même quand ils n'ont pas de dents, ils arrivent très bien à se débrouiller et à mâcher avec leurs gencives la majorité des aliments. Et donc, dès le début, ma fille a eu des morceaux.



Elle a réellement commencé à être diversifiée à 7 mois et demi environ. Avant, il lui arrivait de goûter à ce que l'on manger, mais c'était uniquement pour remplir sa curiosité qui la poussait à vouloir goûter. Mais en général, elle n'avalait même pas ce qu'elle mangeait.

Rapidement, elle a donc su manger tout, tel quel. Les purées et les compotes sont très rares. Elle mange des fruits, des légumes, de la viande, tout ça en petits morceaux, comme nous. Elle a très vite su mordre, ou croquer dans les aliments. Cet été, alors qu'elle devait avoir 8 mois, je me souviens qu'elle savait déjà manger une tomate cerise toute seule, sans l'aide de personne. Hier, elle m'a fait la jolie surprise d'aller chercher une poire toute seule, qui était posée sur la table. Elle est allée la prendre et s'est mise à la manger comme ça, avec la peau, sans besoin qu'on lui coupe en morceaux. Elle a juste crié quand son papa a voulu lui enlever les fibres immangeables qui sont au milieu de la poire.

Par contre, quand je tente de lui faire des petits pots rien que pour elle, mademoiselle ne veut même pas y goûter. Non, c'est bien plus chouette de manger comme les grands. Alors oui, elle mange des compotes et des yaourts parce que l'appel du sucre est troooop fort, mais en salé, elle ne veut manger que ce que nous on mange! Elle vient tout le temps aux pieds de son père pour qu'il partage son repas avec elle! Et puis il y a aussi un nouveau petit obstacle à la faire manger: elle veut manger elle-même, toute seule, comme une grande, et donc pas question qu'on lui donne son repas à la petite cuillère, c'est elle qui veut tenir la cuillère! Mais bon, je laisse faire, peu importe après tout! Et elle a bien démontré hier soir, avec la poire, que si elle a envie de manger, elle sait tout à fait se débrouiller!

J'allais presque oublier de préciser qu'elle ne s'est, bien entendu, JAMAIS étranglé avec quelque aliment que ce soit. Elle s'est déjà étranglée au sein en tétant trop vite, mais jamais en mangeant! Soit elle arrive à mâcher et à avaler, soit il y en a trop, et elle recrache (mais ça reste rare, maintenant, c'était plutôt à ses débuts).

Hélène maman de Jandira
http://maternage.6mablog.com/


Témoignages

 

Témoignages


 

Réaction aux noix, cajou et coco

Lola a quasiment toujours eu la peau très sèche sur le corps, les joues rouges à la texture d'une peau de crocodile (heureusement jamais à sang, ni suintante), de petites zone eczémateuses jaunes comme des croutes de lait dans les sourcils et derrière les oreilles, le tout accompagné de fréquentes rhino-pharyngites purulentes, en particulier en période de poussée dentaire, soit tous les un à deux mois. Elle avait également un reflux sévère (oesophagite diagnostiquée à l'âge d'un an) et des troubles digestifs (rots, gaz, selles vertes durant l'allaitement exclusif et constipation dès le début de la diversification alimentaire avec des légumes pourtant laxatifs !). J'ai toujours su qu'elle réagissait à un ou des aliments, mais lesquels ?

Lire la suite...

Vasospasme soigné au calcium et magnésium

J’ai mis Nathan au monde en octobre 2008. Je l’ai allaité dès sa naissance et très vite, j’ai ressenti de vives douleurs aux deux seins après chaque tétée. Pour être imagée, c’est comme si on m’arrachait la peau des seins et qu’on me donnait des coups d’aiguilles à travers la poitrine. J’ai ressenti vraiment quelque chose de désagréable, qui demeurait longtemps après la tétée. Les mamelons étaient aussi blancs en partie. J’ai remarqué que ces douleurs s’accentuaient avec le froid de l’hiver arrivant.

Lire la suite...

Réflexe d'éjection fort et confusion tétine/sein

Dès les 1ers jours, Lola tétait très fréquemment et peu de temps. Elle avait aussi des troubles digestifs: selles vertes explosives et mousseuses, des coliques, un reflux (RGO), de nombreux rots et dormait seulement portée verticalement. J'étais dépassée par le rythme incessant de tétée-change-de-couche-portage qui s'enchaînait sans répit! J'avais un réflexe d'éjection fort (REF).
J'ai fini par ressortir une tutute que j'avais gardée "au cas où?" offerte dans un coffret naissance de maternité, pensant ne jamais l'utiliser puisque j'allaitais !

Lire la suite...

Allergique à l'arachide, à vie !

Tout a commencé au mariage de ma tante, où pour la première fois j'ai mangé des cacahuètes. Je devais avoir 3 ans, j'ai beaucoup aimé, tellement qu'il paraît que je m'en suis gavée. Après, ça a été la panique : je me suis mise à gonfler et j'avais une urticaire partout sur le corps.

Lire la suite...

Mycose mammaire chronique

Pourquoi une mycose mammaire dure si longtemps? D'abord je ne savais pas qu'allaiter ne doit pas faire mal. Parce que la douleur s’est amplifiée insidieusement et progressivement sur plusieurs semaines avant que la situation devienne intenable.

Lire la suite...