Je ne sais par quel mécanisme, mais souvent les bébés souffrant d'un reflux vont "oublier" leur douleur lorsqu'on leur change les idées ou alors elle se calme sous l'effet de la détente occasionnée ?

 

Balades, dialogues et grimaces du papa, visites chez le docteur, même, sont souvent l'occasion d'un répit. Mais au bout de quelques temps, quand même, quand l'effet "nouveauté" s'estompe (soit vers la fin de la consultation chez le docteur, par exemple), les grognements reviennent. Les promenades, la voiture et le portage sont les seules activités qui donnent un répit plus long, dû aux vibrations peut-être (?) (mais là aussi, au bout de quelques heures, de voiture, par exemple, les douleurs reviennent de plus belle : vite ! arriver !).

Ce qui fait que les bébés RGO sont souvent qualifiés d'"impatients", car il faut les changer de jeu très régulièrement et toujours en inventer un nouveau (pour qu'ils mangent leur purée, par exemple... après le repas, la pièce est un champ de bataille de jouets en tous sens...).

On les dit aussi "jean qui rit jean qui pleure" car les faire marrer va occasionner le même répit mais la douleur reviendra vite et il passera directement du rire aux larmes. "Glouton" aussi, car ils cherchent un soulagement en se goinfrant de lait ou de nourriture solide.

De là à les traiter de "capricieux", on le comprend bien, il n'y a qu'un pas... que l'entourage franchit parfois allègrement, et que les mamans doivent savoir contrer. Les VRAIS caprices n'arrivent pas, à mon avis, avant quasiment un an et cette phrase sur le rôle parental m'a toujours plu : "la première année est tendre, la deuxième année tendre et sévère et la troisième est tendre, sévère et sociale".

N'oublions donc jamais la tendresse !

ma


Tenir le coup face au reflux de bébé

Il faut garder en tête qu'on ne sort pas si facilement du phénomène de reflux de son bébé, qu'une rechute est toujours possible et parfois encore plus dure qu'avant. Ca évite les trop grosses déceptions.

Lire la suite...

Dormir avec bébé en écharpe de portage

Depuis que Pauline est née, je pense que les siestes qu'elle a pu faire allongée seule dans un lit peuvent se compter sur les doigts des deux mains ! Les deux semaines ayant suivi sa naissance, elle s'endormait au sein, puis je ne cherchais plus à bouger et lisais. Le soir, nous réussissions encore à la poser endormie. Mais très vite, dès la 3ème semaine je pense, Pauline n'a plus pu s'endormir au sein. J'ai alors compris que j'avais un terrible réflexe d'éjection fort du lait (REF) et elle, un reflux lié à mon REF.

Lire la suite...

Vasospasme soigné au calcium et magnésium

J’ai mis Nathan au monde en octobre 2008. Je l’ai allaité dès sa naissance et très vite, j’ai ressenti de vives douleurs aux deux seins après chaque tétée. Pour être imagée, c’est comme si on m’arrachait la peau des seins et qu’on me donnait des coups d’aiguilles à travers la poitrine. J’ai ressenti vraiment quelque chose de désagréable, qui demeurait longtemps après la tétée. Les mamelons étaient aussi blancs en partie. J’ai remarqué que ces douleurs s’accentuaient avec le froid de l’hiver arrivant.

Lire la suite...

Courbes de poids spécifiques pour bébés allaités

Ca faisait longtemps que je voulais faire la comparaison pour vérifier... je l'ai faite hier, et j'en ressors d'autant plus convaincue.
Ce billet s'adresse donc à toutes les mères qui allaitent et qui supportent des remarques désobligeantes de la part de leur médecin, pédiatre, puéricultrice, etc... concernant l'évolution du bébé, qui "grossit trop", ou "ne prend pas assez de poids".
Il faut savoir que les courbes de poids des carnets de santé sont basées sur des moyennes prises sur des bébés non-allaités, qui ont donc une évolution typique de bébés biberonnés.

Lire la suite...

Allergie chronique, quelles répercussions à l'âge adulte ?

Lola a un reflux depuis sa naissance, une peau sèche et eczémateuse, une constipation depuis la diversification et de nombreuses intolérances alimentaires. Lola n’aime pas le lait de vache. Le peu qu’elle en ait mangé, a engendré des régurgitations douloureuses. Elle est allergique au soja (vomissements). Et puis elle a refusé tous les "laits" végétaux, sauf le "lait" de riz. Mais celui-ci la constipe! Alors, qu’aurais-je fait si je n’avais pas allaité? Le cas échéant, que ce serait-il passé? Je ne peux m’empêcher de penser à ma situation.

Lire la suite...

Le lait maternel et ses multiples bienfaits

On parle beaucoup de tous les anticorps et toutes les bonnes choses qu'il y a dans le lait maternel pour la santé du bébé, mais il ne faut pas oublier non plus qu'on peut s'en servir autrement que oralement!

Lire la suite...