Signes d'allergie et d'intolérance

Les signes d'allergie et d'intolérance

 

Il est important de pouvoir reconnaître les symptômes d'une réaction afin de permettre un diagnostic précoce. Plus l'allergie ou l'intolérance sont prises en charge tôt, et c'est possible dès les premiers mois de vie du nourrisson, moins elles auront d'effets délétères sur la santé du bébé.

La réaction à un aliment peut toucher différentes parties du corps :

 

  • La peau (urticaire, eczéma, dermatite atopique, oedème buccal, érythème…)

  • Le système digestif (vomissements, reflux, diarrhée, constipation, coliques, sang dans les selles, retard de croissance…)

  • Les voix respiratoires (asthme, rhinites, bronchites, otites…)

 

Les symptômes s’expriment plus ou moins rapidement, entre quelques minutes à quelques jours après la consommation de l’aliment. Ils durent au moins pendant toute la durée de la digestion, c’est-à-dire plusieurs heures jusqu’à plusieurs jours dans certaines formes d’allergie. Une toute petite quantité d’aliment peut suffire à provoquer une réaction sévère, en particulier en cas d’atopie. L'observation à elle seule des symptômes ne permettent pas d'identifier à quel aliment on réagit, car ils peuvent être communs à chaque forme d'allergie ou d'intolérance.

 

Une crise aigüe ou, à l'inverse, la chronicité et la répétition des symptômes doivent alarmer. L’anaphylaxie est la réaction allergique la plus grave. Elle touche toutes les parties du corps à la fois. Elle nécessite une hospitalisation d’urgence et peut entrainer la mort.