Il arrive que la mère qui allaite ou enceinte doive prendre un traitement pour se soigner.
"Il existe en fait très peu de médicaments vraiment incompatibles avec l'allaitement, et il est exceptionnel de ne pas pouvoir en trouver un qui soit sans risque pour l'enfant dans toute la panoplie existante.

D'autre part, il faut à chaque fois tenir compte de l'âge de l'enfant, de son poids, de son passé médical, de la quantité de lait maternel qu'il absorbe quotidiennement... Un médicament qui serait peu souhaitable pour la mère d'un nouveau-né, pourra très bien ne pas poser de problèmes pour la mère d'un bambin qui tète une fois par jour avant de s'endormir. Enfin, il faudrait dans chaque cas peser et comparer les risques d'une part de l'absorption par l'enfant d'une quantité minime de la substance, et d'autre part de son sevrage brutal et du recours à l'alimentation artificielle." *1

 

 

Où trouvez une information fiable ?

Le Vidal® n'est pas fidèle en matière d'allaitement maternel.
"Si l'on en croit le Vidal®, l'immense majorité des médicaments seraient incompatibles avec l'allaitement. L'examen de la littérature scientifique sur le sujet montre qu'il n'en est rien : il existe en fait très peu de médicaments vraiment incompatibles avec l'allaitement, et il est exceptionnel de ne pas pouvoir en trouver un qui soit sans risque pour l'enfant dans toute la panoplie existante." *2

Les consultantes en lactation, les lactariums, les associations de soutien à l'allaitement maternel fournissent une information de qualité et détaillée. Il existe en particulier la brochure "Le coin du prescripteur" http://www.lllfrance.org/Boutique/vmchk/Professionnels-de-sante/Medicaments-et-allaitement.html consultable auprès de l'association La Leche League (renseignez-vous auprès d'une animatrice bénévole).

Les sites Internet le CRAT et e-lactancia (en anglais ou en espagnol) permettent de rechercher la compatibilité d'un médicament avec l'allaitement maternel.

 

 

En cas d'allergie ou d'intolérance

Dans l’ensemble, les traitements contre l'allergie et l'intolérance sont compatibles avec l’allaitement. Ils ne présentent qu'un très faible taux de passage dans le lait maternel. Toute fois, il serait prudent de surveiller l’apparition d’éventuels effets secondaires chez le bébé. Quant aux médicaments appliqués sur la peau, inhalés (antiasthmatiques) ou utilisés par voie oculaire ou nasale, ils sont presque toujours sans danger pendant l’allaitement.

"L'utilisation de l’adrénaline (épinéphrine) est possible en cours d’allaitement." *3

"Les corticoïdes (Célestène®, Dectancyl®, Solupred®) peuvent être utilisés chez la femme enceinte et allaitante quels que soient leurs voies d’administration et leurs posologies. On préférera, si possible, la prednisolone (Solupred®), la prednisone (Cortancyl®)." *3

"Les antihistaminiques H1 suivants sont utilisables quel que soit le terme de la grossesse et en cours d’allaitement :
- Cétirizine (Virlix®)
- Desloratadine (Aerius®)
- Fexofénadine (Telfast®)
- Lévocétirizine (Xyzall®)
- Loratadine (Clarityne®)" *3

 

+ d'info

 

 

 

En cas de reflux gastro-oesophagien (RGO)

"La ranitidine (AZANTAC®, RANIPLEX®) est un antihistaminique H2. Si un antihistaminique H2 doit être maintenu, la ranitidine pourra être utilisée quel que soit le terme de la grossesse. L’utilisation de la ranitidine est possible en cours d’allaitement." *3

"L’oméprazole (MOPRAL®, ZOLTUM®) est un inhibiteur spécifique de la pompe à protons. Quant au risque malformatif de l’oméprazole, il n’en augmente pas le risque malformatif de base de toute grossesse qui est de 2 à 3%. Si est un inhibiteur de la pompe à protons doit être maintenu, l’oméprazole pourra être utilisé quel que soit le terme de la grossesse. L’utilisation de l’oméprazole est possible en cours d’allaitement." *3

 

* 1 Extrait du site LLL http://www.lllfrance.org/Actualite-scientifique/Medicaments-et-allaitement-l-edition-2010-est-disponible.html
* 2 Extrait du site LLL http://www.lllfrance.org/Actualite-scientifique/Medicaments-et-allaitement-l-edition-2010-est-disponible.html
* 3 Extraits du site Le CRAT http://www.lecrat.org/

 

 

 

+ d'info