Aliments à exclure en cas de réaction à l'arachide

Il faut retirer de l'alimentation tout aliment pouvant contenir de l'arachide, et cela de manière stricte. En cas d’allergie croisée, il faut également supprimer les fruits à coque et parfois les légumineuses. L’arachide est largement présente dans de nombreuses denrées industrielles (particulièrement l’huile d’arachide). Comme une très faible dose d’arachide suffit à déclencher une réaction, parfois sévère, la moindre trace dans une denrée peut être dangereuse. Il est donc très important de bien lire les étiquettes de tout ce que vous consommer. En général, le chocolat et toutes les pâtisseries industrielles sont fabriqués dans des ateliers qui manipulent également l’arachide. Chez les personnes les plus sensibles, ces denrées là sont à exclure car elles peuvent contenir des traces d’arachide.

Un décret européen oblige à mentionner sur la liste des ingrédients la présence volontaire d’arachide dans les denrées alimentaires qui en contiennent. Par contre ce décret ne couvre pas les éventuelles contaminations croisées, lors de la fabrication des denrées alimentaires. Les industriels, à leur propre initiative, ont mis en place une mention supplémentaire du type "peut contenir des traces de" ou "fabriqué dans un atelier qui utilise", mais elle ne permet pas d’en savoir plus. Une première réaction à l'arachide et aux noix peut survenir après la consommation de denrées étiquetées comme telle.

Comment décrypter les étiquettes pour éviter l'arachide ? http://www.afpral.asso.fr/sinformer-sur-les-allergies/dossiers-de-lafpral/incidence-du-risque-allergique-alimentaire-sur-la-famille-strategies-d-achats-et-handicaps-so.html

D’autre part, en cas d’allergie croisée, le lupin par exemple, peut constituer un allergène masqué (10% de lupin dans de la farine de blé sans étiquetage spécifique peut suffire à déclencher une réaction). Même l'huile de sésame, qui n'est pas une noix et donc qui ne présente pas de risque d’allergie croisée, est utilisée couramment et peut contenir des taux considérables de protéines d'arachides. Attention également aux cosmétiques et en particulier aux crèmes "anti-crevasses" qui peuvent contenir de l'arachide.

 

+ d'info

 

 

Remplacer l'arachide

L’huile d’arachide peut être remplacée par n’importe quelle autre huile végétale (tournesol, olive ou palme par exemple pour la cuisson). S’il n’y a pas d’allergie croisée aux fruits à coques, on peut utiliser d’autres noix diverses, en particulier pour réaliser des pâtisseries.

 

 

+ d'info